Le Château de la Gabelle2018-01-11T16:52:07+00:00

Le Château de la Gabelle et la famille Blanc : de la terre à la pierre

Château de la Gabelle producteurs de lavande bio en provence et produits d'épicerie fine bio de qualité

Le Château de la Gabelle est une bâtisse du XIIème siècle qui tient son nom de l’impôt sur le sel autrefois prélevé dans la région. Le château a été aux mains des Mévouillon, famille très puissante de la région, dont l’influence a été stoppée par Louis XIV avec le démantèlement de leur seigneurie.

C’est en 1838 que la saga du Château de la Gabelle commence pour la famille Blanc, alors la famille Roux, quand François-Xavier fait l’acquisition de cette bâtisse provençale. Une production de lavande est alors lancée sur les terres du domaine. Au gré des années, la famille s’installe à Buis-les-Baronnies. Le château est alors laissé à l’abandon, mais pas les terres. La famille continue de cultiver la fleur, mais s’adonne également à d’autres cultures typiques de la région.

Mais en 1960, la vie réinvestit les murs du château. C’est cette année-là que Pierre Blanc, descendant de la famille Roux, hérite du château grâce aux legs de sa mère et de cousines éloignées. Il s’y installe avec son épouse, la belle Lombarde Margherita. C’est dans ce lieu authentique et sauvage que le couple se consacre à l’exploitation du domaine et à l’éducation de leurs 7 enfants.

Mais la vie est rude au château. Les mauvaises récoltes s’enchaînent et l’état du bâtiment n’a de cesse de se détériorer. La décision est alors prise par Pierre et Margherite d’ouvrir des chambres d’hôtes afin de subsister les années où la récolte est difficile et de financer les travaux de restauration nécessaires pour le maintien de ce bâtiment.

Après le décès de Pierre, Margherite confie les terres à ses deux fils et se lance dans des travaux colossaux pour redonner vie à ce château. Vingt ans plus tard, deux ailes sont restaurées, mais une demeure en très mauvais état.

Aujourd’hui, c’est avec passion et fierté que le clan, enrichi de 17 petits-enfants, se bat pour conserver ce patrimoine. Les deux fils, Jean-Paul et Michel ont repris le domaine de 200 hectares, épaulés par leurs propres fils, Rémi, Cyril et Théo. L’accueil en chambres d’hôtes et en gîtes est géré par Isabelle, une des cinq filles de Margherite. Quant à la boutique dans laquelle on trouve des produits bios et locaux fabriqués artisanalement et localement avec les produits de la ferme, elle est gérée par Inès, la petite-fille.

Tous œuvrent pour que ce château reste un lieu enchanteur et emblématique de la Provence du Haut.

Famille Blanc producteurs bio de lavande en Provence et de petit épeautre projet familial de restauration de patrimoine